Juil 8, 2017

Culture COM : « Lancome ». Sans accent, cela ne dit rien. Avec l’accent, tout s’éclaire. Mais quelle est l’histoire de l’accent circonflexe de Lancôme ?

Retour à la une

ô

Réponse :

  • En 1935,  Armand Petitjean, un parfumeur formé chez François Coty, décide de se lancer.
  • Il cherche un nom aux sonorités bien françaises comme Vendôme ou Brantôme.
  • On lui propose le nom d’un château de la Loire, Lancosme, qu’il tranforme en Lancôme.
  • L’accent circonflexe est depuis si intimement attaché à la marque qu’on la reconnaît à peine lorsqu’il lui fait défaut.
  • Le choix est judicieux.
  • L’accent circonflexe est en français un signe de différence, voire de préciosité.
  • Dans les pays anglo-saxons, il évoque vite la France.
  • Depuis 1935, l’accent est régulièrement mis à contribution par la marque pour ses lignes de parfums : ô, Sicôs, Sôleil… 

ooz.jpg

Powered by WPeMatico